Taille sanitaire : suppression de bois mort

Elagage

Les différentes tailles

Il existe différentes tailles d'arbres. Pour chacune de ces tailles, des règles de bases sont à respécter. Que l'on taille l'arbre pour un besoin sanitaire, pour une adaptation environnementale ou un soucis d'esthétisme, le mot d'ordre est de toujours agir pour "le bien de l'arbre" ... ou plutôt en lui faisant le moins de mal possible. Toute taille est une agression pour l'arbre, il faut donc limiter au mieux la casse en respectant des angles de coupe lui permetant de refermer les "blessures"

 

La taille de formation

C'est la taille qu'on effectue surles jeunes arbres, afin de selectionner les branches qui seront ses futures charpentières, de manière armonieuse et réflechie. On oriente ainsi l'arbre dès son jeune âge vers une forme souhaitée.

 

La taille d'adaptation

Elle sert a adapter l'arbre à son environnement. Elle est souvent effectuée en ville pour éviter le contact entre branches en cables électriques/ Habitations / toits / gouttières ...

 

 

La taille sanitaire

On supprime les bois morts et branches bléssées de l'arbre afin de lui permettre de former un bourelet cicatriciel qui lui permettra de refermer les "plaies"

 

L'éclaircie

Pour aérer l'arbre, le rendre plus harmonieux, on selectionne des branches à supprimer et d'autres à garder.

 

 Démontage

Lorsqu'un arbre doit être supprimé et qu'il est impossible de l'abbatre directement depuis son pied à cause de contraintes environantes ( mur, habitation, piscine...), il faut alors pratiquer un démontage.

Celui-ci consiste à grimper dans l'arbre et le couper  en petits morceaux au fur et à mesure.

Lorsque la contrainte environnante est proche de l'arbre il faut alors utiliser des systèmes de retention afin de faire descendre les branches et tronçons de tronc en douceur vers le sol.

Démontage d'un cocotier, ile St Joseph

Abattage

Abattre un arbre nécessite un examen minutieux visant à optimiser la sécurité de l'intervenant ainsi que des contraintes alentour.

Dans la mesure du possible l'idéal est de faire tomber l'arbre dans la direction de son penchant naturel.

Lorsqu'un obstacle se trouve sur cette trajectoire il peut être envisagé d'orienter la chute de l'arbre dans une autre direction, en s'aidant par exemple de mouflage ou de tire-fort.

 

Chaque cas est unique et selon la configuration de l'arbre, son penchant, son état sanitaire, les conditions de terrain etc ... réorienter un arbre à l'opposé de son penchant naturel peut s'avérer très compliqué voir parfois impossible.

A propos

 

En activité depuis 2012, partout en Guyane

 
 
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now